Aller au contenu

Panel sur le thème de la Journée internationale de la jeunesse : ‘’la non responsabilisation de la jeunesse est une bombe à retardement’’ selon Adam DICKO

Célébrer et magnifier la jeunesse malienne c’est tout l’objectif recherché par le consortium AJCAD, Think Peace et CapDH à travers l’organisation de cette rencontre ce 09 septembre 2022 à l’hôtel Maeva de Bamako.

Journée d’échange entre ancienne et nouvelle génération autour du thème international de la journée mondiale de la jeunesse, la solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges. Plusieurs activités étaient au Menu, sketch, Slam, Chant, un mini documentaire qui retrace les acquis du consortium pour la jeunesse malienne à travers le fond d’appui au moteur du changement ( Famoc) et un panel de haut niveau animé par l’ambassadeur du Danemark au Mali son excellence Rolf Holmboe, le représentant du ministère de la jeunesse Mr Abdoulaye Ballo, la Directrice exécutive de l’AJCAD Maïga Adam DICKO, Abdoul-kassim Fomba coordinateur national de Think Peace Sahel, Mr Négueting Diarra directeur exécutif de CapDH et le Professeur Ibrahima N’diaye.

Une initiative largement appréciée par l’invité du jour l’ambassadeur du Danemark au Mali qui voit en le Mali, la société Danoise en termes de résilience. Au cours du débat, il a souligné qu’il est impératif d’aider la jeunesse à s’épanouir et aller de l’avant « nous sommes au Mali pour soutenir le développement, soutenir également les jeunes et les femmes » a-t-il martelé, il a ensuite réaffirmé le soutien de son pays, le Danemark à travers le Famoc, aux côtés de la jeunesse malienne pour qu’elle participe pleinement au développement économique et politique du Mali.

Le représentant du ministère de la jeunesse Mr Abdoulaye Ballo a prodigué des conseils aux jeunes et fait la lumière sur les efforts de son département en matière d’emplois et d’opportunités pour les jeunes. Il a ensuite demandé aux jeunes d’accepter la reconversion des métiers pour s’adapter aux réalités du pays et du moment.

Les représentants du consortium à savoir Maïga Adam Dicko de l’AJCAD, Abdoul- kassim Fomba du Think Peace et de Négueting Diarra du CapDH ont tour à tour présenté brièvement les acquis du Famoc au niveau des trois structures et solliciter le soutien et l’accompagnement de ce dernier pour consolider les acquis enclenchés en faveur des jeunes et des femmes. Par rapport au thème de la journée, pour Maïga Adam Dicko, l’ancienne génération doit quitter la posture de vouloir tout garder, elle doit partager et enseigner la nouvelle génération, elle poursuit en ces termes « la non responsabilisation de la jeunesse est une bombe à retardement et les gouvernants doivent faire confiance aux valeurs et qualités de cette jeunesse qui se bat chaque jour malgré les difficultés et défis » prévient-elle.

Les autres représentants du consortium à savoir Mr Fomba et Diarra respectivement de Think Peace et de CapDH, ont abordé dans le même sens en soulignant l’impérieuse nécessité d’impliquer les jeunes dans les affaires et au niveau des prises de décisions. Cela est une responsabilité de l’état qui doit quitter sa zone de confort et aller vers les jeunes, pour recenser leurs difficultés et établir un climat de confiance entre gouvernants et gouvernés.

Les défis sont énormes et chaque génération a sa place selon le Professeur Ibrahima N’diaye, il ajoute que la nation a précédé la république et malheureusement aujourd’hui on assiste à l’inverse des rôles, chose qui oblige la formation à la base pour toutes les générations. « Au Mali depuis des siècles nous avons construit un monde d’échange entre les générations » ajout-il.

Une journée riche en donné et recevoir entre panelistes et participants à travers des questions-réponses mais tous recommandent la multiplication des espaces d’échanges entre ancienne et nouvelle génération et jeunesse- gouvernants partout dans le pays.

La rencontre a été sanctionnée par la remise d’une attestation et d’un trophée Ciwara à l’ambassadeur du Danemark au Mali pour son engagement en faveur de la jeunesse malienne et son soutien au consortium AJCAD, Think Peace et CapDH.

Vivement la prochaine édition de la journée internationale de la jeunesse.  

Yeya Ben SALAH