ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 18 MAI DE l'AJCAD

La Directrice exécutive donne des éclaircissements aux préoccupations soulevées

L'assemblée générale ordinaire de l'AJCAD a été marquée également par des questions diverses relatives à la marche de l'organisation. Entre autres questions ont été soulevées au cours de la séance : revoir l'âge limitative de 35 ans et l'étendre à 40 ans; de voir s'il y a possibilité de recruter des membres pour des projets; Est ce que l'AJCAD a -t-elle des membres d'honneurs?
À la première question, la directrice exécutive, Adam DICKO, répondra que l'âge a été fixé en fonction des instruments juridiques en vigueur notamment la charte africaine de la jeunesse qui définit la période de la jeunesse comme comprise entre 15 à 35 ans. << Il faut toujours s'aligner derrière les textes>>, a -t-elle insisté.
À la question d'employabilite des jeunes membres de l'organisation, la directrice exécutive a fait savoir que la promotion de l'auto emploi des membres s'inscrit parmi les objectifs de l'organisation. L'occasion pour lui de joindre l'acte à la parole en demandant à ceux qui ont bénéficié d'un contrat de travail de se lever. Ce qui fut fait. << Nous y travaillons à cela. C'est pourquoi nous avons fait en sorte que l'AJCAD ait la prérogative de faire des recrutements plutôt que laisser à un cabinet de le faire comme le préconisait certains partenaires. AJCAD fait des recrutements en fonction des besoins et les offres sont publiées sur la page. Les membres à jour de cotisation sont prioritaires. On ne recrute les personnes externes que lorsque la compétence n'est pas à l'interne. >>, a rassuré la directrice exécutive.
Elle a par ailleurs invité les membres à s'intéresser à la page Facebook de l'organisation.<< Nous sommes jeunes et il n'est pas possible d'appeler tous les membres chaque fois s'il y'a une offre ou une information >>, a-t-elle fait remarquer.
Au sujet des membres d'honneurs, la directrice exécutive a indiqué qu'au début de l'organisation, l'AJCAD avait des membres d'honneurs. Au fil du temps, expliquera-t-elle, nous avons décidé de supprimer cette disposition pour la simple raison qu'ils peuvent écorner l'image de l'organisation s'ils ont des colorations politiques.<< Nous sommes une organisation apolitique. On veut être autonome et sans être sous l’influence des politiques>>, a précisé la directrice exécutive.

AJCAD MAI 2019