LUTTE CONTRE L'EXCLUSION SOCIALE PAR L'ART

45 handicapés formés à la photographie, la pratique théâtrale, la danse et le chant à Sikasso Du 13 au 15 Septembre 2018, AJCAD- Mali et son partenaire DEVE-Mali du projet Voice intitulé : De l'Ombre à la lumière, ont organisé à Sikasso un atelier d’initiation à l'intention des personnes handicapées. 45 personnes ont pris part à cet atelier. C’était à l’Institut de formation professionnelle de Sikasso. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’ de l’ombre à la lumière’’, AJCAD Mali et son partenaire DEVE-Mali, ont entamé, le 13 septembre 2018, l’atelier d’initiation des personnes handicapées à la photographie, la pratique théâtrale, la danse et le chant. Le ton de cette formation a été donné à Sikasso. Elle s’étendra aux personnes handicapées des zones d’interventions du projet à savoir, Bamako, Ségou, Sikasso. A Sikasso, Ils étaient 45 personnes à prendre part à cette formation, réparties en trois domaines : la photographie, la pratique de l'art théâtrale, dance et chant. Pour Fousseyni Diop, chargé du projet à l’AJCAD, l'objectif de cet atelier est d'initier les participants à la photographie, la pratique théâtrale, la dance et chant afin qu'ils puissent véhiculer une image positive des personnes vivant avec le handicap. « De façon spécifique, il s'agit de former les participants dans les différents domaines de l'art et de la culture dans un but compétitif », a-t-il affirmé. Et d’ajouter que ce projet est financé par ONG Internationale Oxfam à travers le programme Global Voice, afin de promouvoir une image positive de personnes vivants avec le handicap par l'élimination des causes profondes des agressions et des discriminations dont ils/elles sont victimes à travers l'art, les médias et la culture. A l’issue de cette formation de trois jours, les participants n’ont pas manqué de saluer initiative à leur endroit. « Je suis très content pour la tenue de cet atelier à notre intention. Personnellement, je n'imaginais pas ce genre d'initiative à l'endroit des personnes en situation de handicap. Je salue les initiateurs AJCAD et DEVE ainsi que leur partenaire VOICE d'avoir pensé à nous. Je peux dire que cette formation m'a donnée les outils qu'il faut pour exercer professionnellement la photographie. Je leur dis Merci ! Merci ! », a confié Lassina Sanogo. Harouna Traore, Secrétaire général de la Fédération des Associations des personnes handicapées et non moins président de la Fédération locale, pour sa part, a salué cette initiative de l'AJCAD, DEVE et leur partenaire VOICE de réunir les personnes handicapées et des personnes valides pour leurs initier à la photographie, l'art théâtral, chant et danse. « Notre souhait est que ce soit une première et non la dernière. Cette formation permet aux personnes en situation de handicap d'extérioriser leurs connaissances et leurs potentialités. La préservation de cette belle initiative sera une très bonne chose. Je lance un appel aux autorités de faire en sorte que les personnes en situation de handicap soient impliquées dans toutes les actions de développement. Les personnes handicapées ont des talents et des potentialités à faire valoir ».