COMMUNIQUE N°00346 DE LA DE-AJCAD SUR LA SITUATION DE KAYES

AJCAD interpelle le Ministre de la sécurité et la population à la rétenue

AJCAD Mali a appris avec une profonde amertume l’assassinat d’un jeune motard par un policier dans la nuit du lundi 11 mai 2020 dans la region de Kayes. Depuis ce crime crapuleux , la colère s’est emparée des populations. Très en colère, les populations se sont rendues au Commissariat du 2ème arrondissement de Kayes et l’incendié. 
Selon nos sources à Kayes,
l’affrontement entre la population a repris , mardi 12 mai 2020, avec une violence inouie . Le bilan à la mi-journée, selon nos sources, est de 10 morts, tous des jeunes. Et selon le communiqué du Procureur dans la soirée, ces affrontements ont fait trois morts et un blessé grave. Qu’ils reposent en paix.

AJCAD -Mali estime que cet incident regrettable n’aurait pas dû intervenir. Car la police n’est là que pour assurer la protection des citoyens et assurer le maintien d’ordre dans la République . 《La personne humaine est sacré et inviolable. Tout individu a droit à la vie , à la liberté, à la sécurité et à l’intégrité de sa personne》article 2 de Constitution.

Elle interpelle le ministre de la Sécurité et de la Protection civile à prendre les mesures qui s’imposent par ces circonstances pour radier du corps le policier criminel et le traduire devant les instances judiciaires pourqu’il soit sanctionné lourdement.

AJCAD Mali appelle la population de Kayes à la retenue tout en les invitant à saisir les instances judiciaires. Car, la violence engendre toujours la violence et nul n’a le droit de se rendre justice à lui-même dans un Etat de droit .

Bamako le 12 mai 2020

Adam Dicko, Directrice Exécutive de l’AJCAD

Crédit Photo: Harouna LY & Sources sur place