GESTION DE LA CRISE POLITIQUE AU MALI

AJCAD lance avec l’Observatoire pour les élections et la Bonne Gouvernance OBSERVATIOIRE et la Communauté des Blogueurs DONIBLOG le Consortium des OSC pour des réformes profondes au Mali

Dans la quête d’une solution durable après le coup d’état du 18 Août , AJCAD-Mali vient de créer avec l’Observatoire pour les élections et la Bonne Gouvernance OBSERVATIOIRE et la Communauté des Blogueurs DONIBLOG un consortium des OSC pour des réformes profondes au Mali. Ils étaient ce samedi face aux hommes de médias pour partager avec eux leur vision d’un Mali nouveau doté d’institutions fortes. Sans langue de bois, le consortium a condamné le coup d’état, tout en rappelant les graves entorse faites à la Constitution de 2012 à nos jours, notamment les prolongations du mandat , la violation du serment présidentiel ainsi que des séries de violation de la loi électorale. Après le diagnostic, le consortium estime qu’il y a nécessité absolue de faire des réformes profondes durant la Transition civile.

En guise de proposition, le consortium exhorte le CNSP à transférer, dans les plus brefs délais ,le pouvoir aux civils en créant un cadre de concertation à travers lequel seront désignés le Président de la Transition, un Premier ministre de consensus et un gouvernement formé majoritairement de technocrates, pour conduire les réformes électorales et institutionnelles appropriées. Le Consortium se dit favorable à une Transition d’une année et suggère la relecture des textes ci-après :
La Constitution, la loi organique de l’Assemblée nationale, La loi portant prorogation des mandats des Conseillers des Collectivités ; la Charte des partis politiques, la loi sur la presse; la loi portant la création de la Haute Autorité de communication etc.

En outre, le consortium propose aussi la création d’un organe unique de gestion des élections ; les modalités de désignation des membres de la Cour Constitutionnelle, La promotion des débats entre les candidats …

Le consortium a saisi l’occasion pour lancer un appel à toutes les organisations de la société civile partageant ses préoccupations de faire des réformes profondes au Mali à se joindre à eux afin de doter le Mali d’institutions fortes de nature à consolider la démocratie malienne et banni à jamais les coups qui constituent des échecs payant des politiques et de la société civile.

Télécharger le document PREMIER COMMUNIQUE DU CONSORTIUM DES OSC POUR  DES REFORMES PROFONDES AU MALI