Nouveau Sommet Afrique-France : Adam Dicko et une dizaine de jeunes portent la voix de l’Afrique

  • par

Le Nouveau Sommet Afrique-France s’ouvre ce 08 octobre 2021 a Montpelier en France. Il veut questionner et redéfinir les bases de la relation France-Afrique en ayant comme interlocuteur de premier plan la jeunesse du continent et répondre à ses interrogations avec pour objectif de créer un environnement favorable au dialogue orienté vers l’avenir. A ce sommet, la jeunesse malienne est fortement et légitimement représentée à travers plus d’une dizaine de jeunes influents issus des milieux de la société civile, des médias et de la politique. C’est à cet effet que la Directrice Exécutive de l’AJCAD, Adam Dicko y prend part jusqu’au 09 octobre prochain.

La présence des forces militaires françaises émaillée de controverse au Mali et dans le Sahel, les relations de coopération au bord de la détérioration entre le pays de De gaule et le Mali, les commentaires mal appréciés d’Emmanuel Macron à propos du discours du premier ministre de transition, Choguel Kokala Maiga a la tribune des Nations Unies sont quelques questions majeures abordées au sujet du Mali. C’était en prélude au sommet qui est prévu ce 08 octobre, ce lundi à l’occasion d’une rencontre restreinte entre le président Français et les différentes délégations d’organisations de jeunes venues participer au sommet. Lors de ce débat qui était ‘’Franc, chaud et sincère’’, Mme Maiga Adam Dicko aura soulevé toutes les questions légitimes que se posent la jeunesse malienne.  

Une intervention militaire française qui peine ‘’à marcher’’

Présente au Mali depuis 2013 avec plusieurs transformations au fil du temps, les forces armées françaises avec leur armada de logistique n’arrivent pas à mettre fin au terrorisme dans le sahel. Partant de ce constant, Mme MAIGA dira que le débat était clair à ce niveau avec M. Macron. Selon elle il est avéré que « cette intervention n’a pas marché, pas que pour le cas du Mali mais aussi, en Libye, au Vietnam, en Irak, en Afghanistan et cette intervention étrangère au sahel ne saurait être une exception » a martelé, l’ancienne présidente du parlement des enfants du Mali.

En guise de solutions, Dicko Adam a proposé d’associer pleinement nos armées nationales à cette intervention et aller au-delà de la simple réponse militaire au terrorisme, bref, changer de mécanisme opérationnel.

Revoir la relation France-Afrique avec nos gouvernements

L’appui militaire de la France au Sahel ne devrait pas être considéré comme une aide mais plutôt la gestion de la conséquence d’une intervention étrangère en Libye qui a eu des répercussions graves sur le Mali et voire le Sahel. Voila comment la Directrice Exécutive de l’AJCAD souhaiterait que l’intervention militaire française au sahel soit vue par l’ancienne métropole. La posture de la jeunesse malienne lors des échanges était claire au sujet de l’aide au développement « Nous ne sommes pas dans une posture de réclamer à Macron des services sociaux de base pour nos pays, c’est avec nos États qu’on discute de cela » a indiqué Adam Dicko dans sa restitution de la rencontre avec Macron a un media malien.

Discours du PM Choguel aux Nations Unies, ‘’Macron doit changer de ton’’.

 C’est sans ambages qu’elle a parlé des commentaires d’Emmanuel Macron sur le discours du Chef du Gouvernement malien a la tribune de l’ONU. « Le ton utilisé était inapproprié et non diplomatique » commente-t-elle et de poursuivre que le président français doit avoir une position claire par rapport à son jeu de ‘’deux poids deux mesures’’ concernant les coups d’États qu’il soutient d’un côté et ceux qu’il dénonce d’un autre côté quand il le souhaite. Le sujet des troisièmes mandats n’a été écarté, le président a aussi été interpellé sur son ambiguïté sur cette question.

Les cinq grandes thématiques du sommet sont l’engagement citoyen, l’entreprenariat et l’innovation, l’enseignement supérieur et la recherche, la culture et le sport. la plénière en présence d’Emmanuel Macron aura lieu ce vendredi 8 octobre. Les jeunes maliens représentés auront droit au chapitre.