Projet Jeunes Citoyens Actifs : une session assez particulière tenue à Gao

  • par

Les formations dans le cadre du projet JCA continuent. La cité des Aksia a abrité la phase 9 avec 65 leaders de CLAC venus de 13 communes de la région formés. C’est la salle de conférence du gouvernorat de Gao qui a servi de lieu pour le déroulement de l’activité qui a duré du 24 au 25 octobre 2021.

La température maximale était de 35 degrés quand l’avion transportant la délégation de l’AJCAD atterrissait à l’aéroport de Gao. Et c’est sous ce climat chaud et aride que les 65 leaders des Club d’Action Citoyenne ont suivi avec attention et beaucoup d’intérêt les deux jours de formation.

Des thématiques assez intéressantes discutées, elles portaient sur la présentation de l’AJCAD, la plus grande organisation de jeunes ayant pour mission La défense des principes de la démocratie et la promotion permanente de la citoyenneté active au Mali. Il a aussi été question de la gouvernance locale, les techniques de contrôle citoyen, les éléments clés qui caractérisent un citoyen modèle. La notion de l’État, ses composantes, la démocratie, ses principes et valeurs ainsi que ses éléments constitutifs ont également été abordés à la grande satisfaction des participants.

La méthodologie utilisée consistait surtout à créer un cadre interactif lors des différentes réflexions pour mieux transmettre les contenus des modules dispensés.

Une session particulière

La participation de la grande partie des 65 leaders issus des 13 communes de Gao n’était pas évident du fait de l’insécurité permanente dans la zone avec son corollaire d’attaques. La motivation, l’engagement et le sens de la responsabilité de ces jeunes ont facilité l’aventure. Au sortir, comme on pouvait l’imaginer, l’engouement était au rendez-vous quant aux retombés de la formation. D’ailleurs, ils se sont même engagés en planifiant des activités qu’ils aimeraient réalisées courant novembre décembre dans leurs différentes localités ou communes.

Initier des conférences débat au niveau communautaire autour de la citoyenneté, la gouvernance et la démocratie pour les uns et sensibilisation au niveau communautaire (porte à porte) pour inciter les citoyens à participer aux processus électoraux pour les autres.

J’ai appris des choses que j’ignorais

Les témoignages sur les notions apprises n’ont pas manqué, les participants ont beaucoup apprécié la session. Pour Kadiatou, « cette formation m’a permis de mieux comprendre la Citoyenneté, j’ai compris comment faire le recours hiérarchique, j’ai appris énormément de choses que j’ignorais » affirme sourire aux lèvres la participante d’Anderaboucane.la démocratie, la gouvernance, la citoyenneté, Zalia de Gounzoureye a appris sur chacun de ces modules « l’atelier de l’AJCAD m’a fait comprendre les fondements de la démocratie, ses valeurs et principes » avoue-t-elle ».

 

Sory I Maiga